Photo Michel JOVINE

La découverte de la grotte 

Dès 1838 la Caune (grotte) de l'Arago, à Tautavel (Pyrénées orientales), fût étudiée par Marcel de Serras qui y identifia la faune. En 1948 les recherches de Jean Abélanet permettent de mettre à jour des pierres taillées datant du paléolithique.

«L’Homme de Tautavel» fut découvert le 22 juillet 1971, par Henry de Lumley. Pour certains scientifiques, l'homme de Tautavel appartient au groupe des Homo erectus européens. 

C'est un excellent chasseur (bisons, rhinocéros, mouflons) : on a retrouvé de nombreux restes d'animaux et également d'hominidés... laissant supposer du cannibalisme.

Le site de Tautavel semble avoir été occupé, de manière plus ou moins régulière de -600 000 à -100 000 ans

 

Les découvertes dans la grotte

La faune

La faune très riche découverte à la Caune de l'Arago a permis de mettre en lumière le mode de vie des hommes pendant les nombreuses occupations successives de la grotte. Dans certaines couches, la densité et l'accumulation d'ossements retrouvés permettent d'affirmer que les animaux étaient découpés ou consommés sur place. Homo erectus pratiquait le charognage ou la chasse dans la plaine et remontait son "butin" dans les hauteurs de la grotte.

 

Les restes humains

C'est plus de 80 restes humains qui ont été découverts depuis le lancement du chantier. Ces ossements sont toujours associés à des restes d'animaux.

Des sites pour aller plus loin

© 2019 by Michel Jovine. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now